Par Dilara Bayrak, députée et co-présidente des Vert.e.s de Meyrin-Cointrin

Chers référendaires au crédit d’étude pour le Forum Meyrin,

Ce soir, lors du débat contradictoire organisé par la commune, vous avez pu venir défendre votre point de vue avec vos arguments… inexistants. Nous, Meyrinoises et Meyrinois, avons assisté à une ridicule tentative de prise d’otage émotionnelle. Je dis bien tentative car votre rhétorique basée uniquement sur le pathos n’a convaincu personne. Vous prêchez le débat démocratique, mais que nous avez-vous offert ? Milles et unes photos du Forum sous tout ses angles, comme si nous ne tenions pas à ce bâtiment si emblématique de notre commune. Seulement voilà, entre deux photos de la fontaine dans le patio que vous trouvez « jolie » (oui, ça se résumait à ça), vous avez réussi à articuler « nous aimons le Forum, n’y touchez pas, stop à la démesure ».

Non messieurs, vous n’aimez ni le Forum, ni la culture, ni la bibliothèque, ni l’écologie, ni les Meyrinoises et Meyrinois. Toute personne ayant réellement utilisé ce bâtiment sait qu’il n’est plus adéquat aux besoins de la population. Avez-vous vu ces étudiants qui donnent des répétitoires dans une bibliothèque qui manque cruellement d’espace pour ce type d’activités ? Les avez-vous vu déborder dans le patio où ils meurent de froid pendant l’hiver et de chaud pendant l’été ? Avez-vous vu la difficulté qu’ont les personnes à mobilité réduite à parcourir le Forum ? Je suis ouverte au débat mais je ne peux me taire face à des personnes tant déconnectées de la réalité.

Je suis en colère, nous sommes en colère. S’en prendre aussi frontalement au foyer de l’AHVM, de l’Undertown et de pleins d’autres associations, et de manière si malhonnête en plus !

Vous parlez de démesure alors même que les ex-députés présents dans votre comité devraient savoir que les coûts moyens des crédits d’études sont dans ces fourchettes. Pire encore, vous concédez que ce crédit d’étude doit être fait de toute manière vu l’emplacement du Forum (en plein dans le projet coeur de cité), mais vous évitez de faire le raisonnement intellectuel jusqu’au bout de cette concession : plus on attend, plus le crédit d’étude coûtera CHER. Eh oui, votre campagne pour vous faire gagner de l’électorat nous coûtera à toutes et à tous (soit à la collectivité publique). Par ailleurs, c’est précisément en ces temps de COVID que nous devons investir. Ce soir, nous vous avons demandé si vous saviez ce qu’étaient des investissements anticycliques. Silence abyssal. Votre incapacité à gérer les deniers publics surtout en ces temps de crise vous discrédite.

Parlons économie si tel est votre souhait. Savez-vous que le monde de l’art et de la culture est la deuxième source de revenu à Genève ? Le Forum est un atout incroyable pour notre commune. Si vous voulez de l’argent, il faut INVESTIR maintenant pour, non seulement rendre Meyrin attractif, mais aussi relancer l’économie.

Vous répétez qu’il ne faut pas questionner nos édiles qui ont construit ce bâtiment il y a 25 ans. Vous manquez de dire que les plans du Forum sont datés des années 80, alors même que les questions écologiques n’avaient pas l’importance qu’elles ont aujourd’hui dans l’esprit des dirigeants. Est-ce que les manifestations pour le climat n’ont pas suffit à vous faire comprendre l’importance de justement se remettre en question ?!

Le Forum est un gouffre énergétique (mauvaise isolation), il ne permet pas aux personnes à mobilité réduite de profiter entièrement de l’infrastructure (mauvaise conception), l’utilisation simultanée de ses salles est rendue impossible par le manque de vision lors de sa planification (mauvaise insonorisation et gestion de l’espace). À part dire « non », vous n’avez AUCUNE solution, et vous l’avez également avoué ce soir en annonçant : « (…) le rôle d’un référendum, ce n’est pas de proposer une solution mais de refuser ce qui nous est proposé ». Certes, mais lorsque les référendaires n’ont aucune vision économique et écologique et qu’ils tentent de surfer sur l’argument d’une mauvaise gestion des deniers publics, vous vous devez de proposer quelque chose.

Pour toutes les raisons qui précèdent et si vous tenez réellement au Forum, je vous invite à rebrousser chemin, à faire face à vos contradictions et à voter OUI au crédit d’étude.

Dilara Bayrak