Section des Verts de Meyrin-Cointrin

Partager

Logo des Verts de Meyrin-Cointrin

Pour qu'il fasse bon vivre à Meyrin, Mategnin et Cointrin
aujourd'hui bien sûr, mais également demain !

 

Notre programme de législature 2015-2020 est disponible en téléchargement ou consultable en ligne, le voici:

 

Table des matières

1. INTRODUCTION

2. EMPLOI ET LOGEMENT

2.1. Emploi et économie

2.2. Logement

3. QUALITÉ DE VIE

3.1. Des espaces publics de qualité

3.2. Faire de Meyrin une commune exemplaire en matière d’énergie et de durabilité

3.3. Augmenter la biodiversité, développer la nature en ville

3.4 Faire de Meyrin une ville exemplaire en matière de gestion des déchets

3.5. Faire de Meyrin une ville exemplaire en matière de mobilité

4. VIVRE ENSEMBLE

4.1. Politique sociale

4.2. Sport et culture

4.3. Sécurité

4.4. Cohésion sociale

5. GOUVERNANCE, FISCALITÉ ET GESTION ADMINISTRATIVE

 

1. INTRODUCTION

Une ville en bonne santé comme Meyrin
est une commune où les habitants se portent bien !

Les propositions vertes ne sont pas démagogiques. On n'y trouvera ni « Y a qu'à », ni « faut qu'on » elles n'impliquent pas non plus des dépenses pharaoniques. Elles s'appuient beaucoup sur la solidarité, l'implication citoyenne, un désir partagé de concrétiser des projets à taille humaine, sans bling bling, pour et AVEC la population.

Au Conseil municipal, nous continuerons à proposer et à défendre des projets qui favorisent, l'harmonie, la compréhension, le respect mutuel, l'implication et la qualité de vie des habitants. Nous continuerons à nous battre pour du logement à un prix abordable, pour des places de crèches des emplois locaux, pour une prise en charge des enfants et pour des restaurants scolaires accessibles à toutes les familles, mais aussi pour que les autorités communales apportent leur soutien aux initiatives, aux propositions, aux activités culturelles, sportives et sociales des habitants. Que le savoir, l'intelligence, le dynamisme, l'enthousiasme de nombreux habitants impliqués dans la vie communale continuent à faire de Meyrin, une ville où il fait bon vivre, une commune en bonne santé.

Une ville en bonne santé est une ville où les habitants se portent bien.

Les Verts, et heureusement ils ne sont de loin pas les seuls, se préoccupent de la santé de la planète mise à mal par la pollution et le changement climatique. Ils s'engagent pour un avenir durable, pour que le monde que nous lèguerons à nos enfants et petits-enfants offre, si possible, une meilleure qualité de vie et plus de paix que le monde actuel. Pour que la planète soit en bonne santé, il faut que ses habitants, ici et ailleurs, soient bien portants.

Les Verts s'engagent donc aujourd'hui pour une ville en bonne santé où les habitants se portent bien, se sentent accueillis et respectés, aidés et soutenus en cas de besoin, où ils ont du plaisir à contribuer, chacune et chacun selon ses disponibilités et compétences, au bien-être général.

Lorsque nous proposons une alimentation saine et de proximité dans la restauration collective (crèches, écoles, aînés, ...), la création de potagers urbains, d'épiceries de proximité s'approvisionnant de production locale et régionale, nous agissons pour la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons de renforcer les axes de mobilité douce, des pistes cyclables continues, des chemins piétonniers sécurisés et accessibles à tous, une signalétique indiquant la durée du parcours, des bornes d'informations, un mobilier urbain adapté et des toilettes accessibles à tous, nous agissons contre la sédentarité qui nuit gravement à la santé, nous agissons donc pour la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons des mesures pour réduire la consommation des énergies fossiles par une lutte contre le gaspillage, par une amélioration de l'efficacité énergétique et par la production d'énergies renouvelables, nous agissons pour la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons d'améliorer les espaces publics par des aménagements adéquats pour les rendre au jeu, à la flânerie et à la mobilité douce, nous encourageons tous les habitants, jeunes et moins jeunes, à sortir de chez eux, à se rencontrer, à se mettre en mouvement et donc nous agissons pour la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous demandons de développer les emplois locaux et de favoriser l'engagement des personnes vivant à proximité des emplois proposés, Lorsque nous demandons d'accorder des logements en priorité à ceux qui vivent ou travaillent à proximité, lorsque nous soutenons une politique favorisant l'accueil de nouvelles entreprises et l'engagement de demandeurs d'emploi meyrinois ou des communes voisines de tout âge, lorsque nous soutenons toutes les mesures d'insertion, de formation et d'accompagnement des personnes en recherche d'emploi, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous nous engageons dans un renforcement des relations transfrontalières pour maîtriser le développement urbain, améliorer les transports publics, les liaisons de mobilité douce, pour empêcher un développement démesuré de l'aéroport, pour préserver les terres agricoles, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons de développer les lieux de rencontres intergénérationnelles , des cafés solidaires, des locaux en prêt ou à loyers abordables pour des activités associatives, artisanales et artistiques, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons des équipements de proxisport, des parcours santé, des fitness urbains dans les quartiers au pied des immeubles et des terrains de sport accessibles à tous dans le centre sportif, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons de renforcer des activités culturelles tels que des festivals (comme Gratte-Bitume, Octopode, Antigel, ) des foires (marchés, vide-greniers, trocs), des fêtes (des associations, de quartier, des voisins,....) et des forums de discussions, d'échanges des savoirs, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

Lorsque nous proposons des mesures concrètes pour améliorer la qualité de l'air, réduire les émissions de gaz à effet de serre, la qualité de l'eau, la préservation de la faune et de la flore, nous agissons sur la santé des gens et de la planète.

 

[Table des matières]

2. EMPLOI ET LOGEMENT

Conscients que pour être en bonne santé, il est primordial d'avoir un logement et un emploi, les Verts de Meyrin-Cointrin ouvrent leur programme de législature sur ces deux thématiques :

 

[Table des matières]

2.1. Emploi et économie

Pour un développement responsable ! L’Economie sociale et solidaire prouve que la

responsabilité entrepreneuriale est un formidable facteur non seulement de développement

économique, mais également de cohésion sociale.

Concrètement, les Verts proposent:

  • Favoriser l'implantation de nouvelles entreprises qui respectent les critères écologiques et sociaux tels qu'un plan de mobilité favorisant la mobilité douce et les transports publics, l'insertion de demandeurs d'emplois en favorisant les personnes vivant à proximité des entreprises, l'investissement dans la formation d’employés, ...

  • Soutenir par une politique communale proactive la création d'éco-parcs dans la ZIMEYSA.

  • Soutenir la mixité fonctionnelle dans les quartiers, c'est-à-dire l'implantation de commerces, d'artisans, de petites industries et de services dans les rez-de-chaussée des immeubles d'habitations, soutien à l'emploi local par la mise à disposition de locaux commerciaux à des prix abordables.

  • Encourager l’installation et le maintien de commerces de proximité. « L'épicier du coin » remplit plusieurs fonctions : il est au service des personnes à mobilité réduite, il est également, de par sa présence et sa connaissance du quartier, un facteur de sécurité de proximité.

  • Créer un marché couvert pour les agriculteurs et maraîchers régionaux sur la Place des Cinq-Continents.

  • Développer les partenariats avec les associations et entreprises existantes ou à venir, notamment celles qui offrent des possibilités d'emploi aux jeunes et favoriser ainsi l'insertion des jeunes dans la vie professionnelle.

  • Développer des liens avec les communes environnantes suisses et françaises pour créer un annuaire de producteurs locaux engagés dans les circuits courts.

  • Renforcer les clauses environnementales et sociales dans les appels d'offre.

  • Maintenir la coopération au développement à hauteur de 0,7% du budget communal.

  • Privilégier, dans la politique d'achat de la commune, les produits locaux et de préférence bio et prendre pour les autres (chocolat, thé, café) des produits issus du commerce équitable.

  • Mettre en place une charte d’achat communale durable respectant l'environnement

  • Mettre en valeur les multiples atouts de Meyrin: son patrimoine historique (Meyrin-Village, architecture de la Cité, ...), économique et scientifique (CERN, Zimeysa), culturel et végétal (Théâtre Forum Meyrin, Jardin alpin, marais de Mategnin, lac des Vernes, ...) et associatif, notamment par une communication améliorée (site communal) et des manifestations dédiées (Meyrin Economic Forum).

  • Augmenter le nombre de jobs d'été afin de sensibiliser les jeunes au monde du travail.

 

[Table des matières]

2.2. Logement

Construire des logements abordables et respectueux de l’environnement, tout en soutenant une vraie mixité sociale et générationnelle. Axer les efforts sur les nouvelles formes d’habitat (coopératives, éco-quartiers) qui favorisent la participation des habitants à la vie de leur quartier, tout en garantissant une maîtrise des loyers dans la durée. Développer une mixité fonctionnelle, c'est-à-dire mélanger l'habitat avec des activités de production (artisanat, commerces, petites industries et services) et renforcer par la même l'emploi local.

Concrètement, les Verts proposent :

  • Mettre tout en œuvre pour accueillir les nouveaux habitants des Vergers : infrastructures d’accueil [crèche, garderie, école, espaces de rencontres,....]

  • Soutenir les demandes différenciées de la population en matière de logement : logement social, coopératives, PPE, etc.

  • Promouvoir et encourager la rénovation d'immeubles selon les nouvelles normes énergétiques permettant des économies d'énergie et des baisses de charges.

  • Inciter les régies et les propriétaires à entretenir l'espace extérieur privé accessible au public (places de jeu, parcs, ...).

  • Créer au moins un nouveau IEPA (immeuble avec encadrement pour personnes âgées) et des logements adaptés aux personnes âgées et à mobilité réduite à des prix abordables. Cela permettra également de libérer des grands appartements pour des familles avec enfants.

  • Inciter les propriétaires et les régies à louer les appartements en priorité à des personnes qui vivent et/ou qui travaillent dans la commune ou à proximité. Inciter les entreprises à engager des personnes vivant à proximité, ceci dans le but de réduire le nombre de pendulaires.

  • Organiser, au cours de la prochaine législature, des assises communales du logement intégrant les propriétaires, les régies, les associations de locataires et d'habitants sous l'égide des autorités communales. De nombreux Meyrinois aspirent à aller vivre dans l'éco-quartier des Vergers. Qu'adviendra-t-il de leurs logements actuels et des loyers ?

  • Augmenter le nombre de logements-relais de la Commune pour pouvoir loger provisoirement des personnes en grandes difficultés.

 

[Table des matières]

3. QUALITÉ DE VIE

Donner envie de vie en ville, améliorer la qualité de vie des habitants

Planifier aujourd'hui une ville de qualité c'est répondre à la question suivante : Comment avons-nous envie de vivre ? On dit bien : c'est un endroit où il fait bon vivre. Mais c'est quoi « bon vivre » ? Comment mesure-t-on la qualité de vie d'une ville ?

L'urbaniste Jan Gehl donne une réponse très simple : Regardez le nombre d'enfants et de personnes âgées dans les rues et sur les places et vous aurez là un indicateur très fiable. Le coeur de la ville où il fait bon vivre bat à la vitesse d'un piéton ou d'un cycliste et non d'une voiture. Si les habitants ont l'envie et le plaisir à nouveau de se rencontrer, de boire ensemble un café sur une place ou un trottoir, c'est que nous aurons réussi à recréer de la ville, de la vie en ville.

Les villes modernistes du siècle passé ont porté une grave atteinte à la santé des humains. En axant tout sur la mobilité motorisée, les humains ont été mis dans un état d'immobilité et de sédentarité permanent. Le manque de mouvements nuit gravement à la santé. Les villes, qui donnent à leurs habitants envie de se déplacer à pied ou à vélo, appliquent la politique de santé publique la meilleure marché.

Inciter les habitants à rapprocher leurs trois lieux de vie (travail, loisirs, logement), à retrouver une vie qui ne se limite pas au boulot, auto, dodo, mais qui permette de développer des activités culturelles et sportives ensemble, de véritablement habiter la ville dans tous les sens du terme, renforce considérablement la cohésion sociale et la joie de vivre. Les Verts souhaitent développer le caractère accueillant d'une ville en périphérie de Genève où il fait bon vivre, préserver et intégrer de la nature en ville pour le bien-être de tous.

Concrètement, les Verts proposent :

 

[Table des matières]

3.1. Des espaces publics de qualité

  • Aménager l'espace urbain de manière à ce qu'il soit accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite par des mesures simples et peu coûteuses pour sécuriser et créer des espaces de rencontres.

  • Réaliser rapidement les zones 30 prévues et les étendre à l'avenue Vaudagne, la rue des Vernes et sur le tronçon de la route de Meyrin qui se situe au-dessus de la tranchée couverte.

  • Encourager la création de places de jeux et de zones de rencontre afin de favoriser la convivialité des lieux d’habitation, notamment lors de la création des nouveaux quartiers en collaboration avec les habitants.

  • Transformer les places urbaines de notre commune par la création de marchés, de cafés et de place de jeux. La commune doit s'engager en collaboration avec les commerçants et les habitants à dynamiser la Place de Meyrin-Village.

  • Réaliser le parking couvert au centre de la Cité remplaçant dans un premier temps le P1 et à terme également le P2 afin de créer en surface une place conviviale et vivante, une nouvelle Mairie, une maison des associations, lieu de rencontre et espace de vie intergénérationnel dans la mairie actuelle, ainsi qu'un parc arborisé.

  • Développer les chemins piétonniers et cyclables dans la Commune et les mettre en évidence par une signalétique indiquant l'accès aux différents lieux d'activités culturelles, sportives et commerciales.

  • Développer des potagers urbains partagés.

  • Améliorer la propreté de nos rues par des actions auprès des plus jeunes (de type Meyrin propre).

 

[Table des matières]

3.2. Faire de Meyrin une commune exemplaire en matière d’énergie et de durabilité

Les efforts de la Ville de Meyrin ont été reconnus par la plus haute distinction européenne, le European Energy Award Gold. Or, pour atteindre les objectifs fixés dans le Plan Energie communale, la ville de Meyrin doit continuer à développer les trois axes de sa politique énergétique : produire des énergies renouvelables, renforcer l'efficience énergétique de ses bâtiments et de ses infrastructures et lutter contre le gaspillage.

Concrètement les Verts proposent :

  • Poursuivre le programme de rénovation des bâtiments scolaires selon les normes de la loi sur l’énergie et de hauts standards énergétiques.

  • Poursuivre le déploiement de panneaux solaires sur les immeubles communaux et privés.

  • Privilégier l'utilisation de matériaux nobles, tels que le bois, la brique en terre cuite, dans la construction de nouveaux immeubles et dans les rénovations.

  • Lutter plus efficacement contre le gaspillage par une optimisation des éclairages dans les centres sportifs, les écoles, les bâtiments communaux.

  • Inciter à l’application de standards de haute performance énergétique pour toutes les nouvelles constructions, les rénovations et les surélévations.

  • Diminuer le parc de véhicules motorisés communales et le remplacer par des véhicules non polluants (hippomobile pour les déchets encombrants, véhicules électriques, triporteurs…).

  • Mettre en œuvre des mesures de protection de l'environnement telles que : économies d'électricité, de chauffage, d'eau, de papier, véhicules municipaux alimentés par des huiles végétales de récupération,, etc.

  • Soutenir tout projet de centrale électrique couplage chaleur-force à Meyrin avec pour source d’énergie de la biomasse issue des déchets végétaux ou de la géothermie, centrale qui pourrait être reliée au CAD.

  • Favoriser une alimentation biologique, équilibrée et de proximité dans la restauration collective (crèches, restaurants scolaires, repas des aînés, … et offrir une alternative végétarienne.

  • Signer la Charte et les engagements d'Arlborg pour une ville durable à l'instar de nombreuses villes, comme la ville de Genève.

 

[Table des matières]

3.3. Augmenter la biodiversité, développer la nature en ville

  • Devenir une commune « zéro intrant chimique ». Renforcer des actions en faveur de la biodiversité ( développement des haies, introduction d'insectes auxiliaires et donc élimination d'insecticides chimiques, entretien des espaces verts par des chèvres ou des moutons plutôt que mécanisés, réduction massive des consommations d'eau dans les espaces verts et terrains de foot, pratique de technique de fertilisation naturelle (mulching), fauche tardive etc.

  • Sensibiliser et informer les habitants à la gestion différenciée et aux pratiques alternatives aux produits phytosanitaires, en collaboration avec les associations des Jardins familiaux et des agriculteurs volontaires.

  • Renforcer l'implication des citoyens dans la préservation des espaces publics et de la biodiversité (Association des amis du Jardin alpin, du Lac des Vernes).

  • Création d'un parcours « Nature en ville » allant du Jardin alpin à l'éco-quartier des Vergers, puis aux marais de Mategnin en passant par le lac des Vernes avec des totems didactiques.

  • Développer des systèmes de récupération des eaux de pluie ( notamment collectées en toiture) pour l'arrosage, les nettoyages et un usage sanitaire.

  • Utiliser la biodiversité comme moyen d'adaptation au changement climatique, renforcer la place du végétal en ville (espaces publics, toitures et façades végétalisées). Les plantes humidifient et refroidissent l'air.

  • Réduire les surfaces engazonnées et (ré)arboriser et verdir les espaces publics, en privilégiant l’utilisation d’espèces locales. Développer les plantages (potagers urbains).

  • Encourager la végétalisation des toits plats ou la mise en place de panneaux solaires.

  • Favoriser la perméabilité des sols.

  • Aménager des "couloirs verts" pour favoriser le maintien et le passage de la faune et de la flore.

  • Finaliser la mise en réseau séparatif des eaux.

  • Mettre en place des actions de sensibilisation à la nature et l’environnement en partenariat avec des associations compétentes en la matière (Pro Natura, WWF).

 

[Table des matières]

3.4. Faire de Meyrin une ville exemplaire en matière de gestion des déchets

  • Développer une politique des déchets reposant sur les 5 R : réutilisation, réparation, réduction, récupération, recyclage.

  • Organiser régulièrement des séances d'information et de sensibilisation dans les quartiers sur le tri des déchets et le compostage.

  • Elaborer un règlement pour les organisateurs de manifestations intégrant des conditions environnementales (lutte contre le gaspillage énergétique, tri des déchets, ..).

  • Sensibiliser les commerçants à une réduction massive des emballages (notamment des sacs en plastiques).

  • Soutenir l'organisation de trocs, de bourses aux vêtements, de vide-greniers etc.

  • Permettre au public de récupérer les objets (encombrants) déposés au centre de voirie.

  • Mettre des boîtes d'échange à chaque éco-point.

  • Étendre le tri sur de nouveaux objets tel le plastique.

  • Développer l'écologie industrielle, notamment dans la construction en réutilisant les déchets de chantier comme matière première.

 

[Table des matières]

3.5. Faire de Meyrin une ville exemplaire en matière de mobilité

Tendre vers une mobilité efficace et rapide. Modérer la circulation automobile dans les quartiers d'habitation pour accroître la sécurité des piétons et des cyclistes, diminuer les nuisances sonores et la pollution, favoriser les mobilités pédestre et cycliste qui améliorent la santé, développer l’offre des transports collectifs.

Concrètement, les Verts proposent :

  • Créer en collaboration avec les TPG un petit bus électrique de rabattement accessible aux PMR et avec un tracé répondant aux besoins, voir sur appel.

  • Continuer à impliquer les entreprises, mais aussi les commerces et les associations dans la démarche de mobilité durable.

  • Sécuriser les points dangereux du réseau cyclable et réaliser la continuité des pistes cyclables.

  • Renforcer la collaboration transfrontalière avec les communes voisines pour développer des itinéraires sécurisés de mobilité douce.

  • Développer des cartes de randonnées pédestres intercommunales et transfrontalières à partir de Meyrin

  • Se raccorder au réseau de vélos en libre service, si celui-ci est enfin mis en oeuvre dans le canton de Genève.

  • Réintroduire la semaine annuelle de la mobilité en y associant les associations meyrinoises désireuses d'y participer, développer des actions de sensibilisation.

  • Poursuivre et renforcer le soutien à caddy-service et en élargir le périmètre d'intervention.

  • Augmenter la part de véhicules communaux écologiques et favoriser les déplacements cyclistes des employés communaux.

  • Veiller au maintien de la qualité des prestations des transports publics (fréquence, itinéraire).

  • Rendre les Transports publics accessibles à toutes les bourses, en offrant des abonnements à tarifs réduits aux personnes à faibles revenus, augmentation du nombre de cartes journalières communales.

  • Veiller au bon entretien du réseau routier, en particulier des trottoirs et des pistes cyclables.

 

[Table des matières]

4. VIVRE ENSEMBLE

Plutôt que de s'élever les uns contre les autres,
élevons-nous vers une meilleure compréhension des autres !

Le contexte mondial incite à la division et à la haine. Les attentats meurtriers près de chez nous, les carnages massifs perpétrés un peu plus loin, nous révoltent et nous inquiètent. Or, ce serait tomber dans le piège tendu par les assassins que de faire souffler un vent de panique, de nous en prendre à des innocents, de nous abaisser à nous élever les uns contre les autres. Il faut certes donner à l'Etat les moyens de protéger la population et de garantir le respect des lois, des droits fondamentaux et

des libertés démocratiques, mais il faut également, au niveau local, créer ensemble, athées, agnostiques et croyants de toutes les religions, de véritables perspectives du vivre ensemble, sans la haine et l'humiliation de l'autre. En d'autres termes, si nos policiers municipaux sont d'importants gardiens de la paix, ils ne sont de loin pas les seuls, il nous faut également plus de citoyens engagés et solidaires, plus d'artistes, plus d'éducateurs. La justice sociale et une meilleure compréhension mutuelle de nos différences sont deux facteurs importants du vivre ensemble et de la paix. L'éducation et la culture nous élèvent vers cette meilleure compréhension de notre grande richesse meyrinoise qu'est la diversité. Elles offrent à chacune et chacun une boîte à outils indispensable pour construire la paix.

Concrètement, les Verts proposent :

 

[Table des matières]

4.1. Politique sociale

  • Créer de nouvelles places d’accueil pour la petite enfance (EVE, accueil de jour) visant à atteindre l’objectif d’une place par enfant.

  • Impliquer, responsabiliser et soutenir les jeunes dans leur apprentissage de vie et de citoyenneté.

  • Développer le respect, la compréhension, le vivre ensemble, ainsi que l'égalité hommes-femmes.

  • Créer des lieux de rencontres, un café solidaire (consommation à un prix abordable).

  • Développer, renforcer la présence de travailleurs sociaux hors murs, y compris la nuit.

  • Créer de nouveaux locaux auto-gérés pour les jeunes.

  • Accroître les possibilités d’accueil pour les personnes âgées (lieux de rencontres, foyers de jour).

  • Réaliser la maison intergénérationnelle et interculturelle.

  • Développer l’offre d’accueil extrascolaire, également durant les vacances scolaires.

  • Soutenir et favoriser la mixité sociale et intergénérationnelle et des activités dans les rez-de-chaussée dans tous les quartiers de Meyrin.

  • Mettre à disposition des locaux adaptés pour le mouvement scout.

  • Offrir aux familles monoparentales, aux jeunes couples, aux jeunes en rupture et précarisés, un véritable soutien social.

  • Continuer à soutenir et favoriser la création d’espaces d’insertion et de places d’apprentissage pour les jeunes, en sollicitant également les entreprises et le milieu associatif.

  • Combattre la marginalisation des personnes âgées en prévenant leur isolement par des actions d’accompagnement, de prévention de la maltraitance; soutenir l'action des bénévoles.

  • Soutenir les proches aidants, les lits de répits, les moments de rencontres et d'échanges entre proches aidants.

  • Encourager l’implication des habitants dans la démocratie participative de quartier.

  • Encourager le développement et soutenir des campagnes d’information sur les problèmes de santé publique (sédentarité, alcool, maltraitance, violences domestiques, cyberdépendance, ...).

 

[Table des matières]

4.2. Sport et culture

La culture est définie comme cadre du « vivre ensemble », de l’intégration et de la « cohésion sociale » et répond aux objectifs d’une politique culturelle artistique démocratisée. Quant au sport, il est une école de vie, par l’effort consenti, par le temps passé à prendre soin de soi et de son équipe, par les moments de réussite et d'échecs partagés en commun.

Concrètement, les Verts proposent :

  • Favoriser la pratique du sport sous toutes ses formes pour, entre autres, lutter contre la sédentarité.

  • Favoriser le sport populaire, les équipements proxisport tels qu'ils existent en ville de Genève, des parcours santé et des fitness urbains dans les quartiers, au pied des immeubles, ainsi que des infrastructures sportives accesssibles à tous ( foot, basket, volley), dans des centres sportifs.

  • Augmenter les horaires d'ouverture des piscines communales.

  • Renforcer les activités sportives pour les aînés ( aquagym, proxisport, zumba, gym séniors, taï-chi, ...).

  • Intensifier le partenariat avec les associations sportives et culturelles de Meyrin.

  • Valoriser, dynamiser et diversifier l’offre culturelle meyrinoise (films, chansons, café-théâtre, …).

  • Favoriser et soutenir l'implantation d'un cinéma indépendant à Meyrin.

  • Soutenir la mise à disposition d'espaces de travail pour les artistes (lieux de répétition, ateliers,..).

  • Renforcer la culture et la formation pour mieux se comprendre, pour mieux affronter et résoudre les questions de notre société actuelle, pour être mieux outillé dans la vie, pour développer une société de citoyennes et de citoyens formés, informés, responsables et impliqués dans la vie de la Cité.

  • Maintenir et encourager l'accès à la bibliothèque, au théâtre, ainsi qu'aux autres manifestations culturelles de la commune à tous les habitants, notamment par des prix attractifs et par une promotion culturelle directe et vivante, telle que la présence de bibliobus dans les quartiers, de spectacles de rue, etc.

  • Offrir aux artistes de la région des occasions et des lieux pour répéter et se produire.

  • Créer avec les communes limitrophes et les milieux culturels intéressés un espace d'expression culturelle alternatif et autogéré.

  • Encourager l'Etat à créer une école du post-obligatoire à Meyrin à la Gravière (terminus du tram), y prévoir, en collaboration avec le DIP et le DALE, une salle omnisport, ainsi que des salles de réunion et de fêtes.

  • Chercher des solutions intercommunales à l'échelle régionale pour créer, financer et gérer les infrastructures culturelles et sportives d'envergure régionale ( patinoires, piscine, théâtre).

 

[Table des matières]

4.3. Sécurité

Concrètement, les Verts proposent :

  • Poursuivre et renforcer la présence à pied ou à vélo des agents de police municipaux dans la commune, renforcer leur mission de gardiens de la paix et de la cohésion sociale, d'acteurs de la prévention et de la gestion des conflits, de garants du respect des lois (de la circulation, de la propreté dans les lieux publics, de la tranquilité urbaine,...).

  • Renforcer la collaboration active entre la police municipale et les différents acteurs sociaux (patrouilleuses, travailleurs sociaux, concierges).

  • Poursuivre le partenariat mis en place entre la Police municipale, la police cantonale, les garde-frontières et les polices municipales des communes voisines.

  • Poursuivre et renforcer la collaboration entre tous les acteurs communaux de la sécurité (police municipale, service du feu, protection civile, samaritains).

  • Poursuivre une politique de sécurité mettant l’accent sur des campagnes de prévention.

  • Encourager et faciliter l’implication des habitants dans l'aménagement des espaces publics, en particulier l'éclairage, la visibilité, ...

  • Inciter à la création et/ou au maintien de postes de concierges dans les immeubles d’habitations.

  • Valoriser et renforcer le rôle des employés municipaux : jardiniers, concierges d’écoles, …

  • Favoriser le développement de lieux de rencontre (commerces de proximité, maison intergénérationnelle et interculturelle, associations, places de quartier, …) permettant de tisser des liens entre les habitants. Permettre ainsi aux habitants de se réapproprier les espaces publics.

  • Soutenir les efforts des associations qui investissent ces lieux en y organisant des fêtes, des vide-greniers, des tournois et concours, etc.

  • Développer la présence de TSHM (travailleurs sociaux hors mur) sur le territoire communal, y compris la nuit.

  • Soutenir les associations sportives qui recrutent activement de jeunes Meyrinois et leur donnent ainsi un cadre où ils apprennent l’esprit d’équipe et le goût de l’effort.

 

[Table des matières]

4.4. Cohésion sociale

Il s’agit de faciliter l’intégration de nouveaux habitants et de population marginalisée pour une meilleure cohésion sociale. Au lieu de jeter des anathèmes sur telle ou telle catégorie sociale, linguistique ou communautaire, créons une véritable politique du « vivre ensemble » permettant aux habitants de mieux se connaître, d'apprendre les uns des autres, dans le respect de chacun et de tous. Les aînés comme les jeunes, les gens d'ici depuis longtemps, comme les gens venus d'ailleurs récemment, doivent pouvoir se sentir considérés, respectés et acceptés à Meyrin.

Concrètement, les Verts proposent :

  • Associer toutes les catégories de la société (individus, entreprises, associations) au développement de leur commune (agenda 21, démocratie participative); soutenir la société civile.

  • Inciter et favoriser la prise en compte des handicaps dans les équipements urbains et immobiliers situés sur le territoire de la commune.

  • Mettre en valeur la diversité culturelle meyrinoise dans les diverses manifestations régulièrement organisées par la commune.

  • Renforcer l’identification de toute la population à sa commune en créant des opportunités de collaborations, de rencontres, d’échange et de partage.

  • Soutenir les associations culturelles étrangères de Meyrin et améliorer l'accueil des nouveaux habitants et des nouvelles entreprises à Meyrin.

  • Organiser régulièrement des journées d'accueil pour les nouveaux habitants afin de présenter les services de la commune, les associations communales, mais aussi l'histoire, l'esprit, les atouts de notre commune, dans le but de faciliter l'intégration et l'implication des nouveaux habitants dans la vie communale.

  • Continuer à soutenir les cours de langues d'origine par la mise à disposition de locaux et augmenter l'offre en cours de français à Meyrin.

  • Adhérer au programme de l'Organisation Mondiale de la Santé « Villes amies des Aînés ».

  • Faire de l'Undertown un lieu de rencontres plus polyvalent et plus ouvert, destiné prioritairement aux jeunes , mais accessibles à toutes et à tous.

  • Créer un Jardin de l'Amitié plus grand ou en développer un deuxième, destiné prioritairement aux aînés, mais accessible à tous.

  • Assurer que la vie nocturne meyrinoise puisse se dérouler sans atteinte au droit légitime des habitants à un sommeil réparateur.

 

[Table des matières]

5. GOUVERNANCE, FISCALITÉ ET GESTION ADMINISTRATIVE

Appliquer les principes de « bonne gouvernance », soit une saine gestion des ressources, des investissements pour l’avenir et la participation des habitants aux décisions.

Concrètement, les Verts proposent :

  • Garantir une fiscalité qui donne à la commune les moyens d'assurer un bon fonctionnement, de remplir ses tâches, d'assumer une bonne gouvernance et d'exercer son devoir de solidarité.

  • Poursuivre le partenariat de la commune avec les associations tout en respectant leur autonomie.

  • Maintenir et renforcer la formation continue des employés communaux.

  • Soutenir une politique active de partage du temps de travail.

  • Promouvoir un processus de décision participatif, notamment à travers des contrats de quartiers.

  • Renforcer les collaborations intercommunales avec les communes voisines dans différents domaines (petite enfance, EMS, activités sportives, culture, loisirs, mobilité) pour optimiser l’utilisation des infrastructures et réduire les investissements communaux.

  • Créer un réseau de villes de plus de 10'000 habitants de la région.

  • Développer un jumelage avec une ville de la Suisse alémanique, ainsi qu'avec une ville étrangère d'une taille équivalente à celle de la ville de Meyrin.

  • Communiquer, largement au-delà des frontières communales, sur les grands projets, les réalisations et résultats obtenus de la Commune de Meyrin en matière de développement durable. Démontrer ainsi que Meyrin est une ville dynamique et que des solutions innovantes existent.

  • Créer un site internet digne de la Ville de Meyrin.

 

[Table des matières]

Meyrin, le 19 janvier 2015