Section des Verts de Meyrin-Cointrin

Partager

 

Les Verts de Meyrin-Cointrin remercient les électrices et électeurs meyrinois  d’avoir plébiscité l’initiative des Verts pour des aliments équitables, celle du syndicat Uniterre pour la souveraineté alimentaire, ainsi que l’inscription des pistes cyclables dans la Constitution. 

Après avoir investi beaucoup de moyens dans une campagne courte, mais extrêmement dense, les Verts meyrinois, à l’instar de la plupart des habitants de notre canton, sont déçus des résultats fédéraux et peinent à comprendre que la défense d’une paysannerie durable, respectueuse de la santé des consommateurs, ainsi que du respect des animaux et de la préservation de la planète n’ait  pas été une préoccupation majeure de l’autre côté de la Sarine.

Les Verts de Meyrin-Cointrin se réjouissent toutefois du soutien  massif de l’électorat meyrinois  pour une alimentation saine, de proximité, produite dans le respect des  travailleurs de la terre et des animaux.  Les  Meyrinois  n’ont pas suivi le PLR, le MCG et l’UDC qui ont défendu l’agro-industrie au détriment de notre santé et des conditions de travail et de vie de nos paysans. Forts de ce large appui populaire à une agriculture paysanne locale, Meyrin se doit désormais d’apporter tout son soutien au projet  «  de la fourche à la fourchette », un projet de politique agricole et alimentaire communale, qui va bien au-delà de l’écoquartier des Vergers, comprenant des projets d’agriculture et de maraîchage de proximité, des artisans transformant les produits de la terre, ainsi que le Supermarché participatif paysan « la Fève ». Tous ces projets concrétisent, à l’échelle locale, les initiatives approuvées dans les urnes meyrinoises.

Enfin, les Verts de Meyrin-Cointrin estiment que l’électorat genevois et meyrinois a également donné un message clair aux autorités cantonales et communales  en apportant un soutien phénoménal à la mobilité douce. Après 5 ans, d’immobilisme et de régression, le nouveau Conseil d’État a désormais un mandat clair, celui de mettre les bouchées doubles pour sécuriser enfin les cyclistes en créant un réseau de pistes cyclables sûres et continues.

Cliquez ICI pour lire le communiqué des Verts genevois sur les résultats des votations du 23 septembre