Les Verts au Conseil muncipal

Ah ! Le plaisir de prendre position sur le budget après deux soirées de dur labeur. Tout d’abord, en préambule je souhaiterais remercier l’auteure du rapport des commissions d’administration générale et des finances élargies, Claudine Murciano, qui a pendant toutes ces commissions noté et rapporté le principal de nos débats. De plus, avec le changement de MCH1 à MCH2, un plus grand nombre de commissions ont été nécessaires et une présentation adaptée du budget a eu lieu. Un grand merci et un grand bravo à elle.

Ensuite, comment ne pas remercier l’administration pour ce défi gigantesque qu’ils ont relevé, et principalement le service des finances et Mme Favre de Oliveira qui a dirigé d’une main de maître ce passage qui n’est pas encore tout à fait terminé !  Je pense que l’ensemble du conseil municipal sera d’accord pour les féliciter et les remercier.

Ce projet de budget est en nette augmentation par rapport aux précédentes législatures, atteignant les 112 millions de francs. Un budget qui tient compte d’une augmentation de 14% d’habitants dans notre commune, que ce soit avec l’arrivée du quartier des vergers, la surélévation d’immeubles dans la commune, ou la densification de Cointrin Est.

Pourtant le budget est toujours bénéficiaire, grâce à une augmentation des recettes, et ceci sans augmenter le centime additionnel ! 

Malgré ceci, la droite souhaite réaliser des économies, et malheureusement au détriment des services dévoués à la population. Ces services qui sont tellement utile pour nos concitoyens. Que ce soit le service du développement social et emploi, qui sans le poste supprimé par la droite dans ce projet de budget, ne pourra pas développer leur prestation envers les associations de la commune qui en ont bien besoin, vu la population en constante augmentation.

La droite semble occulter les besoins des associations Meyrinoises, elle sous-estime leur importance pour les citoyens de notre commune. Il serait souhaitable qu’elle perde cette mauvaise habitude de refuser les demandes de postes dans le domaine social ou culturel, cela reflète une parfaite méconnaissance des besoins des habitants de Meyrin.

Par exemple la culture, qui demande pour la deuxième année consécutive des heures de présence pour accueillir la population et les accompagner dans le jardin botanique alpin qui est le lieu de plusieurs expositions. Ou encore le théâtre Forum Meyrin, qui demande une augmentation de 20% pour le responsable de l’accueil du public et des loges, après 20 ans de statuquo pour ce poste.

Nous ne comprenons pas les objectifs de cette droite qui semble vivre en parallèle des Meyrinoises et des Meyrinois et de leurs besoins. Est-il de pénaliser certains services ? de les punir ? En tous cas ce qui est sûr, c’est que l’année prochaine encore, l’administration aura des difficultés à travailler. En tous cas,  certains services de cette administration. Et ceci car une partie de cet hémicycle ne travaille pas avec l’administration mais contre celle-ci.  

La majorité des amendements déposé ce soir ont été refusé par des majorités de circonstances. Grace à ces majorités, le budget que l’on s’apprête à voter est viable pour notre administration, même si un certain nombre de coupe nous semble arbitraire.

Nous saluons et remercions ceux qui nous ont soutenu, en votant notre amendement pour un poste d’Animateur Socio-Culturel HETS à 50%. Celui-ci pourra œuvrer dans un nouveau jardin de l’amitié et développer un réseau ainsi que des liens avec la population avoisinante.  

Vous l’aurez compris, les verts de Meyrin-Cointrin sont déçus des amendements voté qui défigurent ce budget, et espère que nous pourrons consolider les choix et les visions qui y sont liées pour les années à venir. Nous voterons ce budget, en souhaitant du courage aux services de l’administration qui n’auront pas pu obtenir une dotation en personnel suffisante à leur bon fonctionnement et en cohésion avec les Meyrinois et Meyrinoise.

Annexe téléchargeable : communiqué de presse des Verts de Meyrin-Cointrin