Les Verts au Conseil muncipal

Partager

Les Verts de Meyrin-Cointrin ont déposé le 16 novembre 2016 une résolution pour demander de mettre en place deux pigeonniers-pilotes à Champs-Fréchets et rue Gilbert. 

Nous avons donné suite à une pétition signée par 251 habitants de Champs-Fréchets, rue Gilbert mais également avenue Feuillasse qui nous ont rapporté leur calvaire face aux nuisances que génèrent les pigeons sur leurs fenêtres et balcons. 

Nous avons travaillé pour trouver la meilleure des solutions en visitant des pigeonniers fonctionnels existants (Carouge, Nyon, Lausanne) et en demandant conseil à des spécialistes. Le pigeonnier est un moyen efficace, il permet de contrôler le nombre de pigeons en régulant leur reproduction et par leur fonction pédagogique contribuent à la diminution du nourrissage. 

Mais le PLR, MCG, PDC et UDC en ont décidé autrement, faisant fi des plaintes de nos concitoyens en votant NON au pigeonniers-pilotes. Pour certains ce n’est pas le moment, pour d’autres ce n’est pas aux politiques de gérer cela mais aux régies, certains doutent de l’efficacité d’une telle mesure et c’est l’exemple de la mauvaise gestion des pigeonniers en ville de Genève liée à un manque de volonté politique qui a été retenu. 

C’est l’histoire de personnes qui préfèrent voir le verre à moitié vide plutôt que celui à moitié plein. 

Nous attendons de voir quel sort sera réservé à la pétition citée plus haut et qui devra être traitée lors d’une prochaine commission. 

Les verts de Meyrin-Cointrin rappelle qu’il est interdit de nourrir les animaux sauvages, que ce geste est amendable et qu’il est néfaste pour les pigeons. 

Merci à tous de contribuer autant au bien être des habitants que des pigeons.