Les Vert.e.s au Conseil muncipal

Ça y est! Ils sont de retour, les échos sont de nouveau la ! Ils signifient le retour des conseils municipaux, presque à la normale.

En préambule, il est important de remercier et de féliciter l’administration et le Conseil administratif pour le travail effectué pour la gestion de la crise jusqu’ici, et de remercier Pierre-Alain Tschudi pour son travail acharné durant 9 ans à la mairie. Son départ s’est fait dans une période ne permettant pas de fête pour le remercier ni pour accueillir et féliciter son remplaçant Eric Cornuz, à qui nous souhaitons déjà plein de courage et de plaisir dans ses nouvelles fonctions. Nous remercions aussi ici Marcel Dumalle, et Claire Heiniger pour leur travail durant la précédente législature.

Les sujets de cette séance plénière sont copieux et intéressants. Dans un premier temps, le Conseil municipal a dû traiter une modification de zone au lieu dit “La Tour”. Cette modification de zone bien que très technique a permis d’affirmer la volonté de valoriser cette zone et de modifier le carrefour dit “des Convergences” afin de stopper le trafic de transit bloquant la circulation au coeur de de notre ville et de le rendre à la desserte locale.

Dans un second temps, nous avons préavisé négativement un projet d’extraction de matériaux sur la commune de Satigny, en zone agricole, et creuser jusqu'à la porte de chaque habitation jouxtant la zone, en demandant une exception à la loi qui préconise une distance d'au minimum 100m. Ceci fut donc préavisé négativement à l’unanimité.

Nous avons voté à l’unanimité le crédit de construction et de rénovation de la Maison Vaudagne. Il faut souligner ici la qualité du projet et le travail fait avec les utilisateurs de ces lieux ! Le projet a été légèrement modifié en commission et a permis de diminuer de moitié les surfaces perméables, combat continu des Vert.e.s des Meyrin-Cointrin.

Enfin, une résolution déposé par Denis Bucher et rejoint par l’ensemble des groupes a été voté immédiatement et unanimement. Elle affirme que dans la commune de Meyrin (qui est certainement la plus multiculturelle de Suisse), et dans le reste du monde, toutes personnes sont égales. Nous tenons à affirmer par cette résolution que Meyrin est une commune fière de sa multiculturalité et qu’elle considère tous ses citoyens égaux et ce, quels que soient leur origine, leur situation sociale, leur orientation sexuelle, leur genre, leur religion, leurs convictions ou leur déficience.