Les Verts au Conseil muncipal

Partager

Grâce au vote du Conseil municipal de juin 2018, de nouveaux pavillons provisoires dédiés à la culture et à de l’artisanat vont voir le jour dans l’écoquartier des Vergers. En effet, la société coopérative « Ressources urbaines - Coopérative genevoise d’artistes et d’acteurs culturels » va bénéficier d’un droit de superficie communal au nord des Vergers. Ces mesures seront accordées dans un premier temps pour une période de dix ans.

Cette coopérative n’est pas une coopérative d’habitation et ne dispose donc pas du même modèle de financement que ces dernières. C’est pourquoi, le Conseil municipal a décidé de lui accorder une rente gratuite, à l’instar de ce qui est fait par la Commune pour la Maison des Compagnies, ou pour de nombreuses associations et clubs sportifs dans notre commune.

Loin d’être du favoritisme, cette décision, pleinement soutenue par le Verts de Meyrin-Cointrin, est le seul moyen de rendre viable un projet novateur et audacieux.

Des bâtiments pour créer des échanges et de la vie

C’est l’occasion d’intégrer des activités artisanales et artistiques dans le quartier et de soutenir la création d’espaces de vie socio-culturels supplémentaires. Artistes et artisans confirmés pourront ainsi disposer de locaux adaptés pour un loyer raisonnable. Au travers de leurs activités, une source de vitalité supplémentaire abreuvera notre commune et contribuera à faire vivre le quartier.

Les commerces ne sont pas les seuls moteurs de la vie d’un quartier

Si les Vergers sont riches en commerces et en restaurants qui favoriseront une certaine effervescence durant la journée, il faut aussi créer de l’activité et des emplois qui puissent contribuer à faire vivre l’activité commerciale.

En réalité seule l’existence d’activités variées, qu’elles soient commerciales, sportives, culturelles ou artisanales, au sein du quartier est garante d’un quartier vivant.

La culture, un socle de notre société

L’accès à toutes les cultures pour tous et toutes est indispensable pour le développement du vivre-ensemble, pour l’épanouissement de chacun d’entre nous. C’est pourquoi les Verts s’engagent et défendent toutes les formes de cultures.

La culture n’est pas un luxe, mais un des piliers de notre société. Ils estiment que rendre l’art présent dans notre quotidien est un acte de foi dans l’avenir. Cela n’est pas du favoritisme, n’en déplaise à certains représentants de la droite, mais, au contraire essentiel à notre société.

Irina Bokova, ancienne directrice Générale de L’UNESCO, n’a-t-elle pas rappelé qu’«il n’y a pas de culture sans peuple, ni de société sans culture » ?

Les Verts conscients de cet enjeu crucial continueront à défendre le développement de projets similaires sur tout le territoire de notre commune, afin de rendre encore plus solides les échanges et le plaisir d’habiter notre ville.