Les Verts au Conseil administratif

En me présentant au Conseil administratif, il y a quatre ans, j'ai promis de m'investir avec intégrité, efficacité et créativité pour un certain nombre de priorités. En charge des aînés de Meyrin, de l'énergie, de la sécurité, des travaux publics et de l'urbanisme, mon action a été forcément plus marquée dans ces domaines.

Ce qui a été déterminant pour moi et qui continuera à guider mon engagement à l'avenir, c'est d'entretenir un dialogue franc, transparent et constructif avec l'ensemble des associations d'habitants et d'entrepreneurs, ainsi qu'avec tout un chacun, pour que nous trouvions ensemble des solutions aux problèmes d'aménagement, de sécurité, de mobilité, etc.

A la veille de nouvelles élections, il est légitime que chacune et chacun puissent comparer les engagements que j'ai pris en 2011 avec ce qui a été réalisé quatre ans plus tard. Pour ce faire, je vous invite à aller « surfer » sur mon site :

www.patschudi.ch

 

Dans le cadre de cet article, je me contenterai d'énumérer quelques projets phares de la législature écoulée. Des projets qui visent notamment à soulager nos concitoyens en recherche d'emploi, de logement ou de places de crèches et faire de Meyrin une ville d'avenir durable :

 

  • La construction de l'écoquartier des Vergers comprenant environ 1300 nouveaux logements a commencé et avance à grands pas.
  • Le projet du lac des Vernes, enlisé depuis 10 ans dans un bourbier juridique, a pu être débloqué et les travaux ont commencé.
  • En amont du lac des Vernes, le terrain a pu être acquis pour y réaliser le nouveau « Jardin Robinson ».
  • Trois nouvelles crèches sont en voie de réalisation : L'Espace de Vie Enfantine (EVE) à Monthoux, inauguré en janvier 2015, l'EVE Cité-Parc et l'EVE des Vergers dont les travaux débuteront en 2015/2016.
  • Les travaux de rénovation lourde de l'école des Boudines ainsi qu'un tout nouveau bâtiment pour le parascolaire seront terminés en automne 2015.
  • Le projet de réhabilitation du Jardin alpin mettant en valeur un patrimoine historique et végétal unique à Meyrin a enfin été adopté. Les travaux auront lieu cette année.
  • Les négociations avec le Centre commercial de Meyrin en vue de créer un parking sous-terrain pour remplacer l'actuel parking P1 par une grande place et une future mairie au coeur de la Cité, sont sorties de l'impasse et devraient désormais aboutir rapidement à un accord.
  • La Ville de Meyrin, réauditée en 2014 par le label Cité de l'Energie, a obtenu la plus haute distinction européenne : The European Energy Award Gold pour l'ensemble des réalisations meyrinoises en faveur d'une transition énergétique.
  • Plusieurs nouveaux abri-vélos et pistes cyclables ont été réalisés sur le territoire communal.
  • Les études pour la mise en zone 30km/h des rues de quartier sont terminées. La réalisation ne dépend plus que du vote du Conseil municipal fin janvier.

Dans le domaine de l'économie et de l'emploi, des liens suivis avec les entreprises meyrinoises présentes et futures ont été établis, notamment par l'engagement d'une déléguée aux affaires économiques :

  • l'organisation de deux « Meyrin Economic Forum », consacrés en 2013 à l'innovation et en 2014 à la sécurité ;
  • l'engagement de ressources à l'Antenne Objectif Emploi pour créer de véritables interfaces entre les personnes en recherche d'emploi et les entreprises locales ;l'engagement communal dans le Grand Projet ZIMEYSAVER, qui va permettre une densification et une diversification des zones industrielles et leur transformation en écoparc ;des partenariats entre la Commune et des entreprises de la Zimeysa dans le domaine de la sécurité et de la mobilité inter-entreprises.Enfin, les investissements et les projets innovants de la Ville de Meyrin sont une précieuse contribution à l'économie locale et régionale, notamment dans des secteurs phares de l'économie romande que sont la construction et l'énergie solaire.

En matière de sécurité, un premier diagnostique local de sécurité le révèle en 2014 : Une majorité de Meyrinois ont constaté et apprécient la présence accrue d'une Police municipale et cantonale de proximité. Cela été possible notamment grâce aux mesures suivantes :

  • Les effectifs ont augmenté et les horaires ont été prolongés le soir. La police s'est réorganisée par quartier, elle s'est rendue plus accessible et disponible par la création d'un numéro d'appel gratuit (0800 1217 17) et des patrouilles à pied ou à vélo plus fréquentes.
  • Une collaboration régulière avec la police cantonale, les Garde-frontières et les polices municipales des communes voisines a été instaurée.

Une seule ombre au tableau : Il est regrettable que dans le budget 2015, la droite meyrinoise (MCG, PDC, PLR et UDC) ait refusé une légère augmentation des effectifs qui aurait permis à la Commune de mieux accomplir les nombreuses missions de service public que la population attend d'elle. Toujours aux premières loges quand il s'agit de dénoncer l'insécurité, la droite a notamment refusé un poste administratif à 50% à la Police municipale qui devait pourtant alléger les tâches administratives des agents et ainsi renforcer leur présence sur le territoire. Allez comprendre !