Partager

Lors d’une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le 25 juin 2018,  la section des Verts de  Meyrin-Cointrin a élu Eric Cornuz pour succéder à notre conseiller administratif actuel Pierre-Alain Tschudi, qui ne se représentera pas pour la prochaine législature.

Actuel premier vice-président du Conseil municipal, Eric Cornuz occupe la fonction de Conseiller municipal depuis 2011, et a présidé le délibératif meyrinois de juin 2014 à mai 2015.

Travailleur social de formation, Eric Cornuz a également présidé le Parlement des Jeunes de Meyrin et l’association Espace Undertown, il a présidé la section des Verts de Meyrin-Cointrin de 2010 à 2014.

Par ce choix issu d’un vote démocratique de ses membres, les Verts de Meyrin-Cointrin comptent sur le maintien d’une représentation verte à l’exécutif communal, pour poursuivre l’action menée depuis 2011 par Pierre-Alain Tschudi.

Téléchargez le communiqué de presse en PDF

On en parle depuis 1994. Au départ, il s’agit de réaliser un bassin destiné à récolter les eaux pluviales de la cité. En raison de l’imperméabilisation des sols suite aux aménagements urbains, l’eau de pluie n’arrive plus à s’écouler naturellement. Le Nant d’Avril, récepteur naturel, vers lequel les eaux pluviales sont dirigées, requiert une régulation. L’idée d’un lac de rétention s’impose alors, ne serait-ce que parce qu’une gestion des eaux de pluie à ciel ouvert est moins coûteuse sur le long terme qu’une gestion en sous-sol. De plus, le Lac des Vernes offre de nombreux autres bénéfices que les Meyrinois vont progressivement découvrir.

Vision hivernale du Lac des Vernes - © Urbain Tarelle - 2018

 

Les Verts de Meyrin-Cointrin confirment leur succès à l'issue du second tour de l'élection du Conseil administratif de la commune !

Les résultats sont tombés très rapidement à Uni-Mail en ce dimanche de votations : Pierre-Alain Tschudi est brillamment réélu, et sa colistière socialiste Nathalie Leuenberger arrive seconde dans cette élection.
Avec le PDC Jean-Marc Devaud en 3ème position, ils composeront l'exécutif meyrinois pour la législature 2015-2020. Les autres candidats sont nettement distancés.

Nathalie Leuenberger et Pierre-Alain Tschudi entrent à Uni-Mail sous les acclamations
(Photo par Sandro Doudin)

Les Verts de Meyrin-Cointrin, très heureux par ce réjouissant résultat, tiennent à remercier les électrices et électeurs meyrinois pour leur confiance.

Nous adressons également un grand BRAVO aux trois Conseillers administratifs et leur souhaitons une législature remplie de succès et de fructueuses collaborations !

Partager

Les candidat-e-s au Conseil administratif

Une vision partagée, une expérience confirmée, une solidarité engagée

Une équipe dynamique, efficace et complémentaire pour Meyrin

 

En me présentant au Conseil administratif, il y a quatre ans, j'ai promis de m'investir avec intégrité, efficacité et créativité pour un certain nombre de priorités. En charge des aînés de Meyrin, de l'énergie, de la sécurité, des travaux publics et de l'urbanisme, mon action a été forcément plus marquée dans ces domaines.

Ce qui a été déterminant pour moi et qui continuera à guider mon engagement à l'avenir, c'est d'entretenir un dialogue franc, transparent et constructif avec l'ensemble des associations d'habitants et d'entrepreneurs, ainsi qu'avec tout un chacun, pour que nous trouvions ensemble des solutions aux problèmes d'aménagement, de sécurité, de mobilité, etc.

A la veille de nouvelles élections, il est légitime que chacune et chacun puissent comparer les engagements que j'ai pris en 2011 avec ce qui a été réalisé quatre ans plus tard. Pour ce faire, je vous invite à aller « surfer » sur mon site :

www.patschudi.ch

 

Dans le cadre de cet article, je me contenterai d'énumérer quelques projets phares de la législature écoulée. Des projets qui visent notamment à soulager nos concitoyens en recherche d'emploi, de logement ou de places de crèches et faire de Meyrin une ville d'avenir durable :

La commune de Meyrin, ville de plus de 22'000 habitants et 25'000 emplois, se doit de disposer d'un personnel en suffisance et de moyens adéquats pour accomplir ses tâches publiques. La Commune a également pour mission de préparer l'avenir, d'assurer à nos enfants et petits-enfants une qualité de vie et un environnement sains. Le budget que présente le Conseil administratif pour l'année 2015 est équilibré et raisonnable. Certes, il augmente, notamment en raison de reports de charges du canton vers les communes, mais ces augmentations peuvent être compensées par des recettes fiscales supplémentaires sans qu'il faille élever l'impôt communal, le fameux centime additionnel.